• 26.01.2019 : Après un AVC, il faut bouger pour aller mieux!

    by  • 2. February 2019 • Kinésithérapie, Neiegkeeten, Portes Ouvertes

    Travail pratique en groupe, en considérant les possibilités individuelles, pour rester mobile après AVC.

    Que ce soit assis ou debout, on va bouger tout le corps en recherchant une symétrie dans la mobilisation du tronc, un étirement des muscles hypertoniques ainsi que des exercices globaux actifs.

    On pourra également travailler les transferts, faire quelques exercices d’équilibre et vous montrer des exercices simples à faire seul à domicile. L’importance d’un entraînement physique régulier a été démontrée maintes fois, et ceci même après plusieurs années suivant l’AVC.

    Hélène Pirenne kinésithérapeute, profession libérale et spécialisée en neurologie.